Nous avons eu de la chance, grâce aux Lepelletier, la famille française qui nous a accueilli chez elle à Auckland pendant 4 jours (encore merci Guillemette et Jean-Eude!) , et avec qui on a passé d’excellents moments,  de partager une journée avec les écoliers kiwis de la Shelly Park School (une école publique d’Auckland) et de découvrir ainsi le système scolaire néo-zélandais.

Il est 8h45 ce lundi matin lorsque nous pénétrons dans l’enceinte de cette école primaire, où il n’y a pas de barrière (l’école est ouverte sur l’extérieur) et nous sommes tout de suite impressionnés par les aires de jeux, les pelouses verdoyantes et la magnifique piscine. Et oui, toutes ces infrastructures sont réservées aux écoliers ! Il faut dire que le sport est prépondérant dans l’emploi du temps des élèves et chaque classe a 2 heures de natation par semaine ainsi que plusieurs heures de sport. Vous l’avez compris, l’enseignement néo-zélandais repose sur le bien-être des enfants et  leur épanouissement personnel .

Tous les enfants sont en uniforme (dont un chapeau qui est porté systématiquement à l’extérieur lors des moments de lunch, sport, récréation), ce qui permet d’atténuer les différences de classe sociale et de renforcer le sentiment d’appartenance à leur école .
Le Directeur, Monsieur Rolls, chaleureux et dynamique, nous a autorisé à nous déplacer de classe en classe, ce qui nous a permis de pouvoir échanger avec plusieurs enseignants de niveaux différents et d’observer les classes. En Nouvelle Zélande, les élèves sont répartis en groupe de niveau au sein d’une même classe (ils ne sont donc pas regroupés par groupe d’âge mais par niveau d’apprentissage) et l’enseignant propose des activités adaptés au niveau de chaque élève. Océane et Clémentine ont eu la chance de passer la journée dans la classe de Clelia (9 ans) et Arthur dans celle de Léonard (7 ans). Il est 9 heures lorsque tous les enfants rejoignent leur classe et ici, pas de rang ! Les élèves se déplacent librement pour aller dans leur classe. Nous sommes surpris de constater que la plupart d’entre eux ont enlevé leurs chaussures et ne les remettront qu’à la fin de la journée …Rien d’anormal en Nouvelle Zélande ! Les élèves se baladent pieds nus dans l’école !
La journée commence par un temps d’échange (avec un micro en guise de bâton de parole) sur le week end de Pâques qui vient d’avoir lieu : chacun s’exprime librement sur ce qu’il a fait, aimé ou moins aimé. Les élèves sont assis par terre en cercle. Il n’y a que 7/8 élèves car la classe (qui en comprend 15) est partagé en 2 groupes, ce qui rend bien évidemment l’échange plus facile.
A 10 heures, toutes les classes de l’école se rejoignent dans la grande salle commune pour ce qu’ils appellent « l’assemblée ». En effet, tous les lundis matin, élèves et enseignants se regroupent pendant une heure pour parler du programme de la semaine à venir, des temps forts, des sorties, ou encore des objectifs de la semaine… Ces assemblées sont tenues par les enfants qui introduisent les valeurs clé de l’école aux professeurs et autres élèves .
Après l’assemblée, les enfants retournent en classe : au programme, mathématiques pour Léonard et Arthur, et cours de français pour Clélia et les filles (très ludique, autour de chants et vidéos) Les salles de classe sont toutes ouvertes et donnent sur une grand espace commun, utilisé pour les groupes de travail et pour étendre les salles de classe.  Ce sont des espaces ouverts, avec de grandes baies vitrées et les enfants peuvent aller d’une classe à l’autre et se déplacer librement..toujours pieds nus ! Certains travaillent allongés ou accroupis par terre…ce n’est pas obligatoire d’être assis à son bureau !
Puis c’est le « morning tea » pendant 25 minutes et l’occasion pour les élèves de manger un petit snack, et pour les enseignants de se retrouver tous dans leur salle autour d’un café . Retour en classe pour une petite heure de cours puis « lunch time » dans les différents espaces extérieurs. Ici, pas de cantine mais chacun apporte sa lunch box qu’il mange avant d’aller jouer ou de faire des activités sportives organisées par l’école.
L’après-midi est assez rapide car à 15h, l’école est finie ! Les élèves ont tout le loisir de profiter du reste de l’après-midi pour faire du sport ou d’autres activités car en général, il n’y a pas de devoirs à faire à la maison ! Nous avons été impressionnés par la décoration des murs de classes par tous les travaux des élèves.
Concernant le système d’évaluation, il n’y a pas de notes mais seulement des commentaires dans les cahiers avec les prochains paliers à franchir et tous les 6 mois, il y a un petit test qui est fait en classe . En général, les élèves peuvent choisir des fiches de test parmi un panel proposé…ce n’est donc pas le même test pour tout le monde.
Les enfants sont invités à réfléchir au but de leur aprentissage : réflexion sur les consignes, les notions à apprendre. Et la priorité est donné à l’expérimentation plus qu’à l’acquisition de compétences purement académiques . La culture maorie est respectée, avec bienveillance et dignité et l’hymne national chanté lors des assemblées est chanté en anglais et en maori. Tous les panneaux dans les classes sont traduits en maori.
Les élèves sont valorisés dans leur apprentissage et leur résultat, que ce soit verbalement ou par des diplômes affichés en classe. Par ailleurs, une cérémonie de remise de diplôme (pour reconnaitre des compétences de vie, tel que la solidarité ou l’entraide entre camarade et pas seulement des compétences académiques) a lieu un vendredi tous les 15 jours.
On a pu voir sur les murs de l’école les valeurs et les atouts de l’école : Le respect, la confiance en soi et la détermination. Ces valeurs sont introduites par les enseignants dans leur programme et les enfants sont amenés à les mettre en pratique au quotidien sous le regard bienveillant de leur enseignant ! Ces « savoir-être » sont le pilier de l’école car ils encouragent les élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes et à s’épanouir pleinement dans leur école.
On voit bien que l’enseignement est clairement participatif (les élèves sont actifs et lèvent la main pour poser des questions ou parler, ils ont chacun des responsabilités pur participer à la vie de la classe), et coopératif (ils travaillent de manière autonome sur des sujets parfois différents) En conclusion de cette journée au sein de la Shelly Park School, nous pouvons dire que : 1)     Tout est fait pour que les enfants prennent du plaisir à étudier et aller à l’école 2)     L’accent est mis sur leur épanouissement personnel plus que sur les compétences académiques proprement dites 3)     L’encouragement et la valorisation sont au cœur du système d’éducation. 4)     On respecte le propre rythme de l’enfant qui est encouragé à être acteur de son propre apprentissage. Bref, les enfants étaient ravis de partager cette journée avec leurs camarades néo-zélandais et seraient bien restés quelques jours de plus !